Chant I - séance 4 : "Allan ?"

Publié le par Cyprius

Une fois les parents divins trouvés, les Scions reçurent les résultats de l'autopsie des "zombies" faite par Gontran Delaruelle, le médecin légiste. Les corps étaient tous ceux de personnes jeunes, autour de la vingtaine. Ils ont été victimes d'hématomes très violents dispersés un peu partout sur le corps et à différents intervalles de temps. Le rapport stipulait aussi que les trois lettres grecques sur le cou des cadavres n'étaient pas des tatouages mais des marques obtenues grâce à l'application d'un fer brûlé à blanc. Enfin, les corps ont été identifiés et ils reçurent une liste de noms.

On annonça ensuite aux personnages que le directeur régional du FBI était présent au bureau de San Francisco et qu'il désirait s'entretenir avec eux au plus vite. Ils furent donc reçus par cet homme à l'aura puissante et impressionnante ; celui-ci est connu simplement sous le dénominatif d'Allan. L'agent Sean McCray a déjà entendu parler de lui : c'est à l'origine un célèbre profiler qui opérait en freelance, et qui a résolu un nombre impressionnant d'affaires difficiles dans le monde, à tel point qu'on lui a proposé une carrière avancée chez les fédéraux américains. Son identité véritable a toujours été gardée secrète, pour des raisons de sécurité dit-on. Allan se présenta aux personnages sous l'apparence d'un homme jeune, à l'allure décontractée et au caractère avenant mais non dénué d'une certaine autorité. Les Scions furent immédiatement persuadés d'avoir affaire à un enfant des dieux, mais sans pouvoir déterminer son appartenance exacte, chose qu'il ne confirma pas au cours de l'entretien. Allan n'était d'ailleurs pas seul lors de cette recontre : une femme d'allure athlétique et d'origine latino ainsi qu'un homme robuste et immense, vêtu comme un agent de terrain du FBI et ne laissant jamais trahir la moindre expressivité sur son visage en partie masqué par d'intimidantes lunettes de soleil. Ce dernier fut présenté aux personnages comme un certain M. V, le garde du corps attitré d'Allan. La femme fut introduite comme une Scion du panthéon Atzlánti, descendante du dieu Quetzalcoátl et désormais nouveau membre de la section des affaires spéciales de l'agence de San Francisco. Après ces présentations, Allan leur rappela la raison de l'existence de ce département au FBI et leur confirma que les signes du Destin étaient clairs : les Titanides sont de plus en plus actifs dans la région, et particulièrement autour de San Francisco. Face à ces présages, Allan leur annonça aussi que probablement d'autres Scions n'allaient pas tarder à venir en renfort pour intégrer eux aussi la section. Les personnages doivent absolument savoir pourquoi et enquêter sur les événéments les plus étranges en rapport avec la mythologie. Il leur apprit également que la section des affaires mythologiques avait été créée par plusieurs dieux dans le but de prouver qu'une collaboration interraciale entre Scions de différents panthéons étaient possibles et même nécessaires, mais tout le monde n'est pas d'accord sur ce point ; il est donc primordial que les Scions du groupe prouvent qu'ils peuvent enquêter en toute cohésion et que ces mélanges culturels sont bien une force, sous peine d'être directement admonestés par leurs parents divins qui se sentiront fortement humiliés par l'échec de leurs Scions. Et les dieux n'aiment pas l'humiliation...

Après cette rencontre avec Allan, les Scions firent plus ample connaissance avec le nouvel agent : Sam Murphy, la Scion de Quetzalcoátl. Ensuite, ils commencèrent à faire le point sur la situation et firent des recherches au sujet des noms identifiés par le rapport. Ils se rendirent vite compte que ceux-ci avaient un point commun : c'étaient tous des étudiants de Berkeley. Emy Canrad en conclut que les trois lettres grecques marquées au fer sur le cou pourraient bien être l'emblème d'une fraternité étudiante quelconque, dont la tradition était de s'affubler d'un titre incluant justement trois lettres grecques. Après ces hypothèses, le groupe décida de se diviser en trois pour se rendre à Berkeley : Sean McCray et sa Berserk Team, les agents Canrad et Cimetière à bord de la voiture de sport d'Emy, et Naoko Fujiwara en compagnie de Sam Murphy. Ce fut une grossière erreur de se séparer, car les Scions étaient en fait suivis par des motards bien décidés à en découdre avec eux. Une course-poursuite s'ensuivit, puis un combat contre ces adversaires motorisés qui s'avérèrent en fait être des entités capables de fusionner avec leurs motos ! La lutte fut âpre, mais les agents McCray, Murphy et Fujiwara réussirent à s'en sortir et à triompher de leurs ennemis sans trop de dégâts. En revanche, les choses furent beaucoup plus difficiles pour Emy et John ; dans un geste désespéré, après avoir vu l'agent Cimetière s'effondrer suite à ses blessures, la Scion de Bastet décida de provoquer une déflagration en faisant exploser sa voiture à proximité des hybrides mécaniques...

Commenter cet article