Chant I - séance 5 : "les nouvelles recrues"

Publié le par Cyprius

Avant de connaître l'issue de l'affrontement de chacun avec les Centaures, la séance débuta par un flashback. Quelque part au-dessus de l'Atlantique, un jet privé comptait à son bord trois Scions européens : depuis la France, Sélène Labat, une Scion d'Artémis, Cléa Potter, une Scion d'Isis venue de Londres, et un polonais Scion d'Héphaïstos du nom d'Andreï Bukowski. Tous trois ont été en fait recrutés par le mystérieux Allan pour qu'ils travaillent dans la section des affaires mythologiques du FBI. L'avion se dirigeait en effet vers San Francisco.

Les trois nouvelles recrues eurent le temps de faire connaissance et de prendre acte de leurs objectifs de mission. Arrivés au bureau de San Francisco, ils se rendirent vite compte que les autres Scions avaient totalement disparu et que personne au FBI ne savait où ils pouvaient bien être. Un accident grave ayant été signalé dans un parc de l'autre côté du Golden Gate, les Scions se précipitèrent là-bas en espérant trouver une trace des agents disparus. Ils tombèrent alors sur les Centaures ayant survécu à l'explosion de la jaguar d'Emy Canrad. Le combat s'ensuivit aussitôt et les nouveaux Scions réussirent à se débarrasser des monstres hybrides, surtout grâce aux talents de tireuse d'élite de la fille d'Artémis et à l'arrivée opportune de Sean McCray et de sa Berserk Team.

Après le combat, le Scion d'Héphaïstos commença à examiner les restes des Centaures. Quelle ne fut pas stupeur devant ces modèles inédits, lui qui n'avait jamais entendu parler de modèle en dehors de la Harley Davidson ! En inspectant les corps des motards, il découvrit que ceux-ci étaient tous recouverts de marques et de cicatrices si sévères qu'il est difficile de croire qu'ils aient pu être vivants. Il en conclut que ces marques correspondaient à des sortes de tentatives de greffes d'éléments mécaniques à l'état expérimental. Il repéra enfin une espèce de code barre à trois chiffres à chaque fois différents mais avec la lettre E en commun sur les corps. Quant au corps des deux agents à terre, l'un était bel et bien mort (l'agent Cimetière) et l'autre (Emy Canrad) présentait encore des signes de vie, mais très faibles. Une ambulance fut aussitôt appelée pour conduire la Scion égyptienne à l'hôpital le plus proche.

Il est à noter qu'auparavant, Sélène Labat repéra un homme au loin qui venaient de prendre des photos de la scène d'affrontement contre les Centaures. La Scion d'Artémis détruisit promptement l'appareil et intimida le photographe qui décampa sans demander son reste.

L'équipe revint au bureau du FBI et le Scion d'Héphaïstos commença à examiner avec fébrilité les restes des Centaures. Il annonça aux autres agents qu'il avait la capacité de faire de la "récupération" avec les corps des Titanides et qu'il pouvait parfois en retirer des objets aux propriétés particulières. Dans le cas des Centaures, il déclara être en mesure de fabriquer des moteurs autonomes pour moto, c'est-à-dire capables de fonctionner sans avoir besoin d'être alimentés en essence. Sean McCray reçut quant à lui deux coups de fil : un personnel de sa femme lui demandant de ne pas oublier de venir avec elle et son fils à la messe donnée dimanche prochain, et surtout un de la police de San Francisco expliquant qu'on a retrouvé la voiture prise par les deux autres agents manquants (Sam Murphy et Naoko Fujiwara) sur le parking du campus de Berkeley. La nouvelle équipe partit donc sur les lieux pour enquêter et là-bas, les indices trouvés s'orientaient tous vers la même déduction : les deux Scions avaient pris la voie des airs d'une manière ou d'une autre...

Commenter cet article