Chant I : "Le Tribut ~ perfection"

Publié le par Cyprius

Le Chant I a donc été joué dans son ensemble et je profite de l'espace de cet article pour faire un bilan de nos premières séances, en tant que Conteur. À noter que les titres de mes Chants (équivalent personnel de scénario, dont l'ensemble forme un Cycle) sont courts et toujours suivis d'un mot en -tion en guise de sous-titre.

Le plus difficile a été de trouver une amorce pour constituer un groupe de personnages assez rapidement, et il m'est assez rapidement et naturellement venu l'idée de créer une section spéciale du FBI. Je dois avouer que je n'avais pas beaucoup d'idées à long terme et j'ai donc décidé dans un premier temps de prendre comme base de scénario un mythe (grec en l'occurrence) et de l'adapter dans mon cadre narratif. Je ne sais plus trop comment mais j'ai pensé au tribut de Minos et au minotaure dans le labyrinthe. En choisissant la ville de San Francisco comme cadre, j'ai tout de suite songé à exploiter la célèbre université de Berkeley. Il me restait donc à faire le lien entre les deux, et c'est ainsi que j'ai exploité l'idée d'étudiants manipulés par un professeur pour perfectionner leur corps aussi bien que leur esprit ; pour ce faire, il fallait des épreuves et un lieu : le labyrinthe souterrain sous le stade de l'université. Et comme j'ai toujours été frappé par l'utilisation de lettres grecques comme sigle pour désigner des fraternités universitaires, j'ai simplement choisi les premières lettres de "Tauros" en tant que premier indice. Ce n'est que plus tard et en cours de scénario que j'ai voulu faire d'Ixion un des principaux antagonistes auxquels seront confrontés les personnages des joueurs, après avoir lu sa description - assez sommaire somme toute - dans Demigod. Dernière chose : je déteste l'image des Harley-Davidson comme composante de la structure des centaures modernes de Scion ; je considère donc qu'Ixion a trouvé le moyen d'utiliser d'autres marques de moto !

Pour ce qui est de mes joueurs, ils ont à peu près bien enquêté, même si l'équipe d'origine a bien changé quand on voit ce qu'elle était à l'origine ! J'ai souvent dû improvisé et rediriger certaines scènes, mais c'est aussi ce qui fait le charme et tout l'intérêt du jeu de rôle. Je regrette un peu qu'ils aient sorti leurs armes rapidement et qu'ils n'aient pas poussé l'infiltration dans la fraternité un peu plus loin car j'avais préparé toute une série d'épreuves avant de descendre dans le labyrinthe, mais tant pis. De même, j'avais envisagé qu'ils essayent de se lier plus ou moins avec le personnage d'Arianna (référence directe au mythe de Thésée et du minotaure) mais ils ne se sont pas engagés dans cette voie ; dommage parce que j'avais prévu d'en faire une mortelle automatiquement liée par le destin à un des héros du groupe si l'un d'entre eux cherchaient à la connaître davantage. Quoi qu'il en soit, je suis assez satisfait de la première partie de mon Cycle et j'arrive dorénavant à voir assez loin dans la suite en espérant que le tout apparaitra assez cohérent à la fin, mais cela ne sera révélé que beaucoup plus tard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vilainlutin 11/06/2010 10:29


Très sympa cette campagne, je fais jouer mes Scions à San Francisco moi aussi, quelques chose m dit qu'ils vont bientot passer à Berkley !

J'ai bien aimé ta quête des dieux également ^^