Partie du 12/07/08 : "À la Recherche d'Atlantis"

Publié le par Cyprius

À l'occasion de la nuit Tenebrae (l'association que j'ai l'honneur de présider) du 12 juillet dernier, je m'étais proposé comme Conteur pour une partie de Scion le temps d'une nuit blanche. Mon scénario avait pour base une expédition à bord d'un yacht appelé Le Rempart aux allures de croisière pour gens fortunés et destinée à trouver le chemin menant à la légendaire Atlantis selon les éléments de background proposés dans le livre Demigod.

Pour cette nuit, j'avais conçu 4 personnages pré-tirés de niveau héroïque, mais pas complètement débutants puisqu'ils sont à la limite de devenir demi-dieux (j'ai abondamment puisé dans les Faveurs et les Prouesses : une vingtaine par personnage) :
- Henry Sullivan, Scion de Badarus (Atlantéen). C'est un érudit océanologue obsédé par l'idée de trouver Atlantis pour en apprendre plus sur son héritage depuis qu'il a reçu la Visitation de la part de Kuros, le messager des dieux du panthéon Atlantéen.
- Brian Kanoa, Scion d'Apollon (Dodekatheon). Le personnage a pu faire rire, mais Brian Kanoa est bien un surfeur hawaïen qui aime mettre en avant son physique largement avantageux pour séduire la gente féminine en se constituant un véritable et impressionnant tableau de chasse. S'il a accepté de monter à bord du Rempart, c'est simplement dans le but de s'amuser sur le luxueux yacht !
- Nogami Sato, Scion de Ryûjin (Amatsukami). Il provient d'une famille de pêcheurs immigrés de la côté ouest des États-Unis. En plus d'être un expert dans l'art culinaire (et un amateur de couteaux), c'est un grand connaisseur de la faune et de la flore marine et Nogami espère découvrir de nouveaux fonds marins encore inexplorés en participant à l'expédition.
- Shannon Alby, Scion de Manannán (Tuatha Dé Dannan). Je n'ai finalement pas utilisé ce personnage car il n'y avait que 3 joueurs à la table de Scion cette nuit-là. Shannon devait être une sorte de diseuse de bonne aventure new ageuse obsédée par l'argent (raison de sa présence sur le yacht).

Pour la conception du scénario, j'ai repris un élément qui est passé sous silence dans la campagne officielle présentée dans la trilogie de Scion et en particulier la partie publiée dans Demigod : comment Sly Guiler, le fils de Loki appartenant au groupe de Scions antagonistes de la campagne, a-t-il pu trouver le chemin menant à Atlantis pour permettre à son groupe d'y accéder ? J'ai donc imaginé que Sly Guiler s'était servi d'un Scion aux origines Atlantéennes pour trouver la carte vers Atlantis. J'ai repris une des suggestions de Demigod : dans le palais sous-marin du Loa Agwe se trouvent toutes les cartes du monde, et notamment celle d'Atlantis. C'est pour cette raison que dans mon scénario, le Scion de Loki se fait passer pour Simon Schneider, un riche armateur allemand qui se revendique descendant du peuple Atlantéen et Scion de Kuros. Ne possédant pas lui-même les pouvoirs nécessaires pour une aventure sous-marine, il a donc recruté divers Scions bénéficiant eux-mêmes de Faveurs liées à la mer (ils ont tous une bonne maîtrise du Domaine de l'Eau). Le Rempart est son yacht à bord duquel il a organisé une sorte de croisière pour gens aisés à destination de l'Antarctique avec tout le confort imaginable : cabines et suites individuelles, piscines, sauna, etc.)

Le scénario a commencé au moment où Le Rempart était stationné à proximité de la Faille aux Caïmans. Les personnages des joueurs étaient déjà à bord du yacht et c'est dans cette partie du monde (entre Cuba et la Jamaïque). J'avais également informé que le joueur qui jouait le personnage de Brian Kanoa avait eu une aventure avec presque toutes les femmes présentes sur le yacht, mais qu'il avait actuellement maille à partir avec sa dernière conquête qui ne cessait de le harceler ; de plus, son attention était focalisée sur une certaine Diana Cruz, une magnifique brune latino marié à un homme de 30 ans son aîné.

Les personnages ont donc fini par plonger et partir en exploration des fonds sous-marins pour trouver le palais d'Agwe et sa précieuse cartothèque. Durant la plongée, ils furent attaqués par un requin gigantesque et agressif. Le combat fut rude et l'occasion surtout pour les joueurs de comprendre les pouvoirs et le système du jeu. La scène a duré un certain temps en raison surtout de multiples échecs critiques aux moments les moins opportuns mais le requin finit par être transformé en pièces diverses de sushi et et de sashimi par le Scion de Ryûjin ! Après une pause sur le yacht pour soigner leurs blessures, les personnages reprirent l'exploration sous-marine. En se fiant à l'architecture des différentes barrières de corail et en étudiant les mouvements des poissons, ils tombèrent sur une sorte de barrière magique les empêchant de passer au-delà mais qu'ils franchirent simplement en concentrant leurs pouvoirs de Scion. Une fois de l'autre côté, ils se retrouvèrent assez rapidement pris en embuscade et emprisonnés par une escouade d'hommes-poissons qui les conduisirent jusqu'à une prison au sein du palais d'Agwe. C'est dans ce lieu qu'ils firent la connaissance de leur geôlier : une certaine Angelica, Scion elle-même du Loa La Sirène (fille d'Agwe pour être exact). Grâce aux talents de séduction (et sexuels) de Brian Kanoa, ils s'en firent une alliée et parvinrent à s'échapper. Profitant de leur présence dans le palais d'Agwe (et guidés par Angelica), ils trouvèrent la cartothèque et purent mettre la main sur la précieuse carte d'Atlantis. Malheureusement, la bibliothèque sous-marine était gardée par un esprit qui prit possession de Nogami Sato ; s'ensuivit un combat entre camarades mais l'esprit du Scion japonais fut suffisamment fort pour finir par se débarrasser de cette influence. Le groupe des Scions parvint donc à s'enfuir et à revenir sur Le Rempart, mais ils laissèrent Angelica derrière car celle-ci ne voulait pas quitter l'enceinte du palais d'Agwe, ne connaissant rien d'autre du monde extérieur.

De retour à bord du yacht, les Scions tentèrent de déchiffrer cette carte complexe devant montrer le chemin d'Atlantis. Henri Sullivan finit par tout comprendre et Le Rempart fila en direction de l'Antarctique. Le voyage étant encore long, des interactions diverses eurent lieu entre les Scions et les passagers du luxueux yacht. C'est au cours de ces scènes sociales que le groupe découvrit que quelqu'un à bord les espionnait et s'intéressait de près à la carte. D'ailleurs, le Scion séducteur, Brian Kanoa, se retrouva en bien mauvaise posture lorsqu'il comprit que Diana Cruz, la femme qu'il avait enfin fini par séduire, était en réalité une Scion de Tlazoltéotl décidée à punir les hommes infidèles et fourbes ! Il évita de se voir arracher le coeur en guise de châtiment par l'Aztèque grâce à l'intervention de ses compagnons. Mais une autre catastrophe les attendit au moment où ils étaient en train d'interroger cette folle furieuse dans la cale du navire : Le Rempart était un train de se faire attaquer par deux gigantesques monstres mécaniques rappelant les légendaires Charybde et Scylla ! Au cours d'un affrontement âpre et bien déséquilibré à la défaveur des Scions, ces derniers parvinrent à trouver une sorte de point faible dans la structure de ces créatures marines, mais ils ne purent éviter la dislocation totale du yacht et sombrèrent avec lui sous les flots...

Bon, comme souvent aux nuits Tenebrae, je n'ai pas eu le temps de jouer la fin du scénario. En gros, j'avais repris les éléments de description figurant dans le livre Demigod lors de l'exploration sous-marine d'Atlantis. À la fin, les personnages devaient comprendre la vérité au sujet de Sly Guiler, le Scion de Loki qui se faisait passer pour l'armateur bien aimable du Rempart et réaliser qu'ils avaient été manipulés (surtout l'Atlantéen) dans le but de dénicher la route vers Atlantis. Ceux qui ont lu Demigod et le scénario qui va avec connaissent la suite...

Commenter cet article