Mythe : Atlantide

Publié le par Cyprius

Ce continent bien connu dans la mythologie a été décrit par Platon dans le Timée et surtout le Critias. Dans ce dernier, le philosophe décrit la géographie et l'organisation politique de l'Atlantide. Comme dans toute l'oeuvre de Platon, le Timée et le Critias sont des dialogues mettant en scène Socrate (le maître de Platon) dispensant son enseignement philosophique à certains de ses disciples : la description de l'Atlantide commence dans le Timée avec une conversation entre Socrate et Critias qui lui rapporte une conversation qu'auraient eue autrefois Solon et un prêtre égyptien à propos d'envahisseurs venus de l'île Atlantide, avant que celle-ci ne s'abîme dans les flots. D'après Platon, l'Atlantide aurait été un continent de forme circulaire et concentrique, comme le montre l'illustration ci-dessous :


Le récit (perdu en partie puisqu'il manque la fin) a suscité l'imaginaire le plus fantasque et il n'est nul besoin ici de citer toutes les théories sur l'existence éventuelle et les emplacements supposés de ce continent englouti. Il est communément admis aujourd'hui que l'Atlantide décrit par Platon est une allégorie décrivant le sort que guette Athènes si elle s'investit trop dans la domination militaire du monde et constituerait de ce fait une leçon morale et politique. Dans le Critias, Platon explique que c'est Poséidon qui reçut l'Atlantide lors du partage du monde entre les dieux et que lui-même divisa l'île en dix parties pour en confier l'administration aux dix fils qu'ils eus d'une certaine Clithô. Le plus âgé des dix était considéré comme le roi de l'île et fut nommé Atlas. Ces dix fils étaient en fait des couples de jumeaux : Atlas & Eumélos ; Amphérès & Évaimon ; Mnéséas & Autochthonos ; Élasippos & Mestor ; Azaès & Diaprépès. Dans un premier temps, l'Atlantide était un royaume paisible et prospère jusqu'à ce qu'elle décide d'imposer une forme de "thalassocratie" sur le monde. Ils furent arrêtés par la vertueuse Athènes démocratique et Platon met ainsi en garde sa propre ville contre la tentation d'un impérialisme maritime. On connaît la suite : les dieux décidèrent de punir la démesure des Atlantéens et provoquèrent cataclysmes et séismes effroyables de telle sorte que l'Atlantide sombra sous les flots et disparut pour toujours.

Dans Scion, le livre Demigod offre une autre explication liée au récit de Platon. Tout d'abord le terme "Atlantide" disparaît au profit d'Atlantis. Ensuite, les Atlantéens ne sont plus les descendants de Poséidon mais possèdent un panthéon entièrement réinventé pour le jeu. Le chef du panthéon est Badarus, le dieu atlantéen de la mer, époux d'Amnis. Tous deux eurent des enfants qui constituent le reste du panthéon : les jumeaux Demosia et Kuros, Heshon, Skaft (un Scion à l'origine), et d'autres qui ne sont pas cités. Versak est le seul du dieu panthéon qui est considéré comme en-dehors de cette généalogie car il est bien plus vieux que Badarus lui-même. Vous pouvez trouver la liste des dieux sur ce blog, ici : Aide de Jeu : Liste des Dieux .

Comme chez Platon, les Atlantéens étaient de prime abord connus pour leur pacifisme et surtout leur technologie avancée liée à un savoir inégalé chez les autres peuples. On ne sait pas trop pour quelle raison, mais les Atlantéens ont fini par tomber sous le joug des Titans et ont commencé à parcourir le monde, poussés par une soif exacerbée de conquête et de sang. À force de pactiser avec les Titans dans des rituels obscurs, ils finirent par répandre sur le monde une sorte de peste dévastatrice et, pour la première fois dans l'histoire des panthéons mythologiques, tous les dieux unirent leur force et leurs pouvoirs pour détruire Atlantis. Ils ne se contentèrent pas d'une simple annihilation géographique mais œuvrèrent tous pour faire disparaître la moindre trace de l'existence des Atlantéens de la surface de la terre. Seul un scribe, Scion de Ptah, garda un témoignage et c'est par son biais que Platon aurait eu connaissance de la civilisation atlantéenne. Pour sceller Atlantis, les dieux invoquèrent les pouvoirs du givre pour recouvrir le continent d'une énorme couche de glace et c'est pour cette raison que Demigod situe le continent englouti quelque part en Antarctique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article